Socialistes : dans les sections du PS du Pays des Olonnes

Socialistes : dans les sections du PS du Pays des Olonnes

Dans l'actualité

Pays des Olonnes : la majorité de droite du conseil communautaire se résigne à un chômage élevé

Le par

Juin 2016 : en Conseil communautaire, les élus de gauche ont présenté une proposition en direction des seniors du Pays des Olonnes, sous le titre : « emploi rebond seniors ». Pourtant confrontés à un  taux record de chômage sur le territoire, Yannick Moreau et sa majorité ont rejeté la proposition. Voici le texte de l’intervention d’Antony Pitalier : « Vous le savez, le taux de chômage aux Pays des Olonnes (11,5%) est le taux le plus élevé de Vendée. Afin de lutter contre le chômage sur notre territoire, nous proposons au Conseil communautaire la mise en place d’un dispositif « emploi rebond seniors ». Ce dispositif permettrait aux séniors âgés de 50

Conseil communautaire des Olonnes : l’autoritarisme de Yannick Moreau

Le par

Nous savions déjà que le président du Conseil communautaire, Yannick Moreau, n'aimait pas les syndicats : à preuve ses accusations contre la CFDT quand les employés communaux d'Olonne ont osé se plaindre de sa décision de réduire leurs avantages de carrière. Nous savions aussi qu'il n'aimait pas l'opposition de gauche. Nous voyons qu'il n'aime pas non plus les composantes de sa majorité lorsqu'elles ne s'alignent pas... pour punir la municipalité du Château d'Olonne qui demande un projet pour la fusion des communes, il appuie ses opposants de (l'autre) droite et élimine Isabelle Doat de sa vice-présidence. Anthony Pitalier, en tant qu'élu d'opposition communautaire, a commenté cette situation devant le Conseil : "Ce

Résultats du scrutin régional : la réaction de Christophe Clergeau

Le par

Après avoir appelé Bruno Retailleau pour le féliciter, Christophe Clergeau a réaffirmé ce soir son attachement aux Pays de la Loire et à leCurs valeurs. « Ce soir, ma liste reconnait sa défaite. Nous en ferons une analyse plus approfondie dans les jours qui viennent mais d’ores et déjà, je note que les résultats en Pays de la Loire s’inscrivent dans une tendance nationale défavorable à la gauche. La campagne n’a fait que très peu de place au débat sur les enjeux régionaux, laissant trop souvent les sujets nationaux occuper tout l’espace. La focalisation entre les deux tours sur le vote FN a pu entretenir l’idée que le vote utile était

Pays des Olonnes : de la fusion des communes à l’agglomération

Le par

Les majorités de droite des communes des Sables, d'Olonne et, dans une moindre mesure, du Château d'Olonne, ont confisqué depuis des années le débat public dans une valse-hésitation sur la fusion des trois communes. Les consultations des populations n'avaient guère montré d'enthousiasme aux Sables (deux électeurs sur trois s'étant abstenus) ni à Olonne (vote défavorable). C'est pourquoi les maires élus en 2014 se sont donné le mandat le faire la fusion sans les citoyens ; au Château d'Olonne, le maire souhaite toujours consulter la population, mais attend en vain un projet commun. Ce sujet est dépassé : l'évolution des politiques publiques locales passe désormais par la "communauté d'agglomération" d'au moins 50.000 habitants,

Les derniers contenus multimédias